Aller en haut Aller en bas

Tests Blu-ray 4K UHD & Blu-ray 3D Halluciner.fr Tests Blu-ray 3D - Blu-ray 4K Ultra HD Halluciner.fr




Follow us on Facebook

Test Blade Runner 2049 Blu-ray 4K Ultra HD - review


Testé en février 2018

















Titre Blu-ray 4K UHD Dates de sorties
Blade Runner 2049 4K Ultra HD (US)
US : 16/01/18
Blade Runner 2049 4K Ultra HD
FR : 14/02/18
VidéoAudio
Anglais
3,4K Upscale en 4K (2160p/24)
Français

En vente sur :

Matériel de Test 4K UHDInfos Test 4K UHD
Testé le 11/02/18 :
version Française
Synopsis :
En 2049, la société est fragilisée par les nombreuses tensions entre les humains et leurs esclaves créés par bioingénierie. L'officier K est un Blade Runner : il fait partie d'une force d'intervention d'élite chargée de trouver et d'éliminer ceux qui n'obéissent pas aux ordres des humains. Lorsqu'il découvre un secret enfoui depuis longtemps et capable de changer le monde, les plus hautes instances décident que c'est à son tour d'être traqué et éliminé. Son seul espoir est de retrouver Rick Deckard, un ancien Blade Runner qui a disparu depuis des décennies...



TEST TECHNIQUE 4K ULTRA HD :

Note
4,9/5
Bilan 4K UHD :
L’ami Ridley Scott, le réalisateur bien aimé d’Alien et de Blade Runner, s’est fait une spécialité de produire des suites, trois ou quatre décennies après, de ses chef d’œuvres des années 80. Prometheus, Alien Covenant et maintenant Blade Runner 2049. C’est le très hype Denis Villeneuve (Sicario, Premier Contact) derrière la caméra, mais Papa Scott n’est jamais très loin et tire les ficelles d’un univers futuriste qui l’a mené au sommet de la gloire geek. Trente cinq ans après, Blade Runner (dont il faudra que je vous fasse le test du Blu-ray 4K) est toujours une référence incontournable du thriller de science-fiction. Difficile de faire mieux ou même d’endosser l’héritage d’un tel film. Cette richesse visuelle crée en 1983, Los Angeles en 2019 grouillait d’une population cosmopolite nimbée de brume saturée des lumières de néons multicolores. Les torchères industrielles dont les flammes déchiraient le ciel où une pluie éternelle recouvre la ville d’une fine pellicule humide et brillante où se reflètent les éclats des panneaux publicitaires géants. La rétine en gros plan des première images, la musique envoutante de Vangelis et cette ville immense… Aujourd’hui, voici le Blu-ray 4K UHD de Blade Runner 2049, le film parfait cède-t-il sa place au Blu-ray parfait ? C’est ce que l’on va tenter de voir.


Blade Runner 2049 4K UHD : Résolution



C’est clairement le Blu-ray 4K UHD évènement de ce début d’année. Le mois de janvier a été assez faible au niveau des sorties et ce n’est que maintenant que les premières grosses productions arrivent chez nos revendeurs préférés. Blade Runner 2049 ouvre la bal avec une kyrielle d’éditions steelbook et collector, mais pour la version française qui nous intéresse, elle contient le Blu-Ray 1080p, Le Blu-ray 3D 1080p et le Blu-ray 4K UHK 2160p, ce qui est plutôt appréciable. Ce dernier est encodé en HEVC HD avec un débit supérieur à 55 Mbps, de quoi rendre les plus fins détails de l’image. Et des détails il y en a tellement ! Il faut l’avouer, Blade Runner 2049 est à la hauteur de ses ambitions. Qu’on aime, ou pas, le film, Ridley Scott a dépensé sans compter, le Los Angeles de 2049 est très différent de celui de 2019, beaucoup plus monochromatique, plongé dans la noirceur d’un futur dystopique avec beaucoup de décors fourmillants et très précis. De même pour les spiners, ces voitures volantes, celle du héros joué par Ryan Gosling affiche la marque Peugeot (c’est vraiment de la SF) et une foule de détails qui impose un réalisme saisissant. Dès l’ouverture du film, le survol des champs de cultures hydroponiques offre une finesse qui frise l’imagerie d’art. Chaque lieu, chaque accessoire, chaque objet du plus petit au plus grand, ont été filmés et rendus avec soin. Le légendaire Roger Deakins, directeur de la photo des films de Denis Villeneuve mais aussi de Skyfall et d’autres grandes productions, précurseur dans le domaine du numérique, a fait le choix de tourner avec une ARRI Alexa XT au format ARRIRAW en 3,4K et des objectifs Zeiss Master Prime. La post production elle aussi a été réalisée en 3,4K, c’est dire si l’upscale en 4K a été minime. C’est un poncif d'affirmer que l’image est de qualité « démo » (je n’aime pas cette expression) mais force est de reconnaitre que l’on n’a pas grand chose à reprocher à BR 2049 en terme de résolution même si l’absence de grain est un peu dommage quand on revoit avec nostalgie le Blade Runner de 1983 où la pellicule 35mm possédait un velouté agréable à l’œil. On est ici, en 2049, dans un monde très anguleux et aiguisé qu’il en devient terriblement froid, glacial même. Il aurait certainement été plus souhaitable d’avoir un tournage en 6K ou en 8K qui aurait permis de donner aux ambiances utilisant en permanence de la fumée, de la pluie ou même de la neige, une densité encore plus profonde.


Blade Runner 2049 4K Ultra HD : HDR



Comme je le disais, la photo de Roger Deakins est parfaite pour la HDR 10. On peut regretter l’absence de Dolby Vision sur ce Blur-ray UHD, mais qui a la possibilité de profiter de ça aujourd’hui ? La clarté des hautes lumières mais aussi, l'épaisseur des scènes très sombres, forment un spectre totale d'éclairages. La plage dynamique est sublime et balancée avec soin : les blancs ne sont pas surexposés et les noirs sont profonds sans être bouchés. D’ailleurs, la scène où Gosling se cache dans l’ombre d'une salle éteinte d’un casino, permet d’apprécier le réglage très fin qui laisse à peine apparaitre sa silhouette. Une image totalement impossible à imaginer avant les tournages en numérique et le rendu en HDR. Sur le Blu-ray 1080p, ce passage (comme beaucoup d’autres) est nettement plus contrasté. Il en va de même avec les teintes, malgré des ambiances volontairement monochromatiques, des touches de couleurs subtiles font toute la différence dans la richesse d’une image. Le sang, les affichages sur écrans, le sable orangé ou les hologrammes, autant d’éléments qui viennent enrichir l’expérience visuelle totalement éblouissante de la HDR. Les tons de chair sont bien rendus et n’apparaissent pas trop bronzés (ça serait dommage vu qu’il pleut tout le temps à Los Angeles). Comme je le disais à propos de la résolution, les conditions météorologiques font partie du décor d’un Blade Runner et en 2049, le rendu HDR de la pluie, du brouillard, des fumées ou de la neige sont d’une grande beauté. Ils sont omniprésents dans chaque scène et apportent la texture si complexe de cet univers futuriste. Ne vous attendez pas à voir un feu d’artifice de couleurs mais à éprouver la finesse de rendu de votre téléviseur Oled ou Qled.


Blade Runner 2049 UHD : Immersion Ciné



Contrairement à Dunkerque 4K où Nolan offre au Blu-ray 4K UHD le même format d’image que pour l’IMAX, Villeneuve et Deakins ont choisi le format 2.40:1 pour les éditions Blu-ray. C’est un peu dommage pour l’UHD vue la qualité de l’image et les valeurs revendiqués par l’IMAX qui sont sa profondeur et son intensité. Et pourtant, l’immersion cinéma est bien là, cette image moderne qui fait que Blade Runner 2049 est bien un film de 2018, avec tout ce que ça implique. A vous de juger si vous aimez ça ou si vous préférez rester dans l'univers visuel de l’original. De même pour le son, le Dolby Atmos en anglais mérite d’être passé à fond pour apprécier la musique synthétique de Hans Zimmer qui rend hommage à Vangelis dans de nombreux morceaux. Les effets sonores sont superbement balancés et l’on regrette que la version française ne soit pas aussi bonne, avec les voix à un niveau bien moindre qui rend les dialogues moins distincts. On a vraiment l’impression que Blade Runner 2049 a été façonné pour le Dolby Atmos tellement les effets viennent compléter l’image, d’ailleurs le film est nominé aux Oscar® pour meilleur mixage son et meilleur montage son… en plus, BR 2049 est nominé aussi pour la meilleure photographie et les meilleurs effets spéciaux. Tous ces Oscar® potentiels sont la preuve d’une qualité exceptionnelle de la technique et cela se voit sur ce Blu-ray 2160p.




Conclusion & Bilan 4K Ultra HD

HDR Hautes lumières : (5,0)
HDR Basses lumières : (5,0)
Résolution :  (4,8)
UHD vs Bluray : (4,8)
Immersion Cinéma :  (4,9)
Son :  (4,8)
Bilan 4K UHD :  (4,9)

Déçu par les recettes en salle, Blade Runner 2049 a eu du mal à rencontrer son public et se voit offrir une nouvelle chance avec la vidéo. C’est un gros enjeu pour Denis Villeneuve qui voit l’avenir de son projet d’adapter Dune (de roman de Franck Herbert déjà porté à l’écran par David Lynch), lié au succès final de BR 2049. Personnellement je ne préfère pas donner mon avis sur le scénario et les options de cette suite à Blade Runner, qui reste un de mes films préférés (de tous les temps !), mais la réalité technique de BR 2049 est incontestable : c’est une formidable réalisation avec des images incroyables et une vraie prouesse que celle de renouveler sincèrement l’univers créé par Ridley Scott il y a 35 ans. Certes, on s’éloigne beaucoup de l’inspiration originale que fut le livre de Philip K. Dick, mais on découvre avec intérêt la vision du réalisateur Canadien pour un futur au « futur imaginé par Scott ». Alors n’hésitez pas trop longtemps car si vous avez aimé Blade Runner 2049 au cinéma, c’est incontestablement un Blu-ray 4K UHD que vous devez avoir dans votre vidéothèque. Et si vous ne l’avez pas encore vu et que je sujet vous intéresse, alors n’hésitez pas, c’est probablement le meilleur moyen de le découvrir car, sincèrement, cet UHD est de toute beauté et mérite la note (quasi) maximum. Nous vous recommandons d'acheter sans hésitation l'offre combo 4K+3D+2D à 29,99€ sur amazon.fr qui groupe pour le même prix le Blu-ray 3D qualitatif testé par notre rédac chef le mois dernier ! Attention aux ruptures de stock !
David Oghia


Nouveau membre à la rédaction Halluciner.fr, David possède de nombreuses casquettes (il est monteur, réalisateur, a participé à la création de Starfix, Lucasfilm Magazine et Science-Fiction Magazine...), mais celle qui nous intéresse ici est son expertise en projection cinéma : en effet, depuis 6 ans il organise les Nuits au Max, des nuits cinéma où l’on retrouve des grands classiques à grand spectacle. Au Max Linder, l’écran de 14 mètres, le son THX et le projecteur Christie 4K permettent une qualité de projection fantastique. C’est fort de cette expérience que David s’intéresse à tous les formats qui peuvent lui permettre d’obtenir des projections exceptionnelles. Grâce à l’UHD en Blu-ray, on s’approche de la perfection même pour une grande salle de cinéma. Cette passion, il la met aujourd’hui au service de Halluciner.fr pour vous aider à obtenir, chez vous, la meilleure expérience cinématographique possible.














jeudi, décembre 07, 2017


.