Aller en haut Aller en bas

Halluciner, le site 100% Tests 3D : Tests Blu-ray 3D, Tests de films 3D, Forum 3D Blu-ray 3D, Test de Jeux PS3 PS4 3D, Test Oculus Rift ... Tests Blu-ray 3D et Films 3D Halluciner.fr !



Follow us on Facebook

Test The Rift: U.R.I.D.I.S Oculus Rift - VR PC review





Titre PCThe Rift: U.R.I.D.I.S PC 3D Oculus Rift DEMO
CatégorieSimulation
Date de sortie  Alpha V1.3 dispo
Appréciation Globale 3D  TRES BON



Matériel de test 3DOculus Rift Dev Kit 1
ConfigPC avec Carte vidéo 3D Geforce GTX 770 / X Go RAM



Introduction :
The Rift: U.R.I.D.I.S est un jeu qui vous mettra au commande d'un vaisseau de combat.

Grâce à L’Oculus Rift, le joueur sera en immersion totale dans le vaisseau. La 3D relief est une clé de l’immersion ainsi que l’isolation du monde extérieur grâce à l’oculus rift.



Note
4,3/5

Bilan 3D :  
Nous avons enfin eu l'occasion de passer du temps sur ce projet d'études alléchant provenant d'étudiants de l'école ISART Digital : The Rift- U.R.I.D.I.S. Basé sur notre cher Rift, cette version alpha nous propose de prendre les commandes d'un avion de combat évoluant à la fois dans des décors de montagnes rocheuses, et dans des grottes souterraines.

Une fois le jeu lancé, on se retrouve sur le menu principal qui nous propose différentes options de configurations avant de lancer la partie. Premier élément qui surprend agréablement : la modélisation ultra aboutie du cockpit ! C'est simple, c'est certainement à date l'un des mieux réussis sur cette catégorie de jeu de simulation/vol, tout d'abord grâce au niveau de détail d'ensemble. L'échelle des éléments du tableau de bord est enfin parfaitement respectée, tout comme la taille et les mensurations de l'avatar virtuel se montrent justes et conformes à la réalité. Parlant de l'avatar, il bénéficie également d'une excellent niveau de détail, permettant une immersion immédiate. On est loin de la dernière démo Battle Of Endor Rift qui se propose de recréer la bataille de l’Étoile Noire à bord d'un X-Wing dont le cockpit a été odieusement bâcle à coup de polygones sommairez. Il ne manquerait plus qu'il puisse bouger ses membres dans les déplacements pour obtenir le St-Graal. Par ailleurs on apprécie immédiatement le bon degré d’interaction avec le cockpit puisqu'on peut activer sur le côté gauche par exemple un bouton pour activer un bouclier temporaire : il faut donc tourner la nuque avec le casque vers la gauche pour appuyer sur le bouton. On appréciera aussi l'excellente sensation de volume 3D obtenu dans ce cockpit. N'ayant pas encore reçu notre dev Kit 2 du Rift, nous ne pouvons pas tester le tracking positionnel et la prise en compte ou non des mouvements de bustes pour se pencher vers le tableau de bord. Ultime cerise sur le gâteau avant de pouvoir démarrer : il faut allumer soi-même les réacteurs, en se retournant complétement vers l'arrière gauche du vaisseau, et en appuyant sur le bouton A de notre manette XBOX One, parfaitement compatible avec cette démo. Et on démarre ensuite comme une fusée pour sortir du tunnel de lancement.

La prise de contact avec le jeu côtoie presque déjà l'excellence : tracking de nuque optimal, sensations de vitesse plutôt redoutables pour le genre, spatialisation 3D extérieure de très bon niveau, qui complète parfaitement l'immersion 3D générale. Le premier plaisir immédiat provient de la fluidité générale et de l'excellente sensation de vitesse perçue vis à vis des décors : de grands canyons larges, on évolue rapidement vers de petites galeries rocheuses escarpées qu'il s'agit de ne pas percuter pour éviter le game-over. A de nombreuses reprises, on se voit obligé d'appuyer parfois sur la gâchette gauche pour ralentir, nous rappelant étrangement le même feeling de grands crus ancestraux comme Ace-Combat lors des missions où on devait se faufiler rapidement avec appréhension dans des corniches montagneuses étroites. On distingue ensuite immédiatement 2 viseurs : le premier semble évident, car placé dans l'axe, et concerne donc la mitraillette pour tirer sur les ennemis. Un 2e viseur rectangulaire rouge vient se placer exactement dans l'axe du regard. Les premières minutes, on a pensé que c'était un repère visuel pour un 2e mode de contrôle du vaisseau via le regard, pour diriger le vaisseau dans sa direction, ce que l'on pensait inutile puisqu'on avait le contrôle du vaisseau via le stick analogique. Et en fait cela n'a rien à voir, car c'est une trouvaille très pertinente et diablement jouissive : il s'agit de l'autolock pour lancer un missile sur une cible. Du coup les gunfights prennent une tournure assez inédite dans le genre, puisqu'il suffit de suivre les cibles ennemis du regard à 360° (ou presque) pour les marquer et déclencher en temps réel le départ du homing missile. La suite de la démo nous demande d'ailleurs de détruire quelques cibles extérieures avant de nous lancer ensuite dans des voies étroites à la fois dans des cavernes et des galeries extérieures. On y rencontre des sortes de bases militaires dissimulées et toutes sortes de tunnels ou passages nécessitant de la dextérité pour y évoluer sans toucher les bords. Plus tard un gunfight dans une arène nous permet d'en découdre avec une armada de vaisseaux ennemis, et de mettre à profit notre bouclier temporaire et notre aisance à marquer / abattre les ennemis à coup de missiles. Il ne reste qu'à améliorer un peu les graphismes et la variété des décors traversés pour pouvoir déboucher à l'arrivée sur un contenu Rift de très grande qualité. En attendant, l'effet de fumées / particules / nuages qui s'écrasent sur la vitre du cockpit lorsque l'on accélère se montre assez jubilatoire !



Conclusion & Bilan 3D

Spatialisation 3D :
Immersion 3D :
Graphismes 3D : 
Gestion effet de nausée : 
Bilan 3D : 

Au final, The Rift: U.R.I.D.I.S Oculus Rift est une projets français du moment à suivre, car son concept et sa réalisation en font déjà un des contenus incontournables pour amateurs de simulations de vaisseaux spatiaux / avions de combat. Disposant tout d'abord vraisemblablement de la plus belle modélisation de cockpit à date, avec des interactions possibles avec certains boutons, le jeu affiche également un avatar détaillé qui est enfin à l'échelle, et qui nous permet de nous projeter immédiatement dans l'aventure. Il est juste dommage que les membres restent inertes pendant les phases de vol et de changement de directions. On note aussi une excellente spatialisation 3D à l'intérieur du cockpit. Une fois en vol, l'effet de vitesse se montre de haut vol, nécessitant régulièrement de ralentir via notre manette XBOX One pour sécuriser une trajectoire et éviter la collision de dernière minute, rappelant certains niveaux épiques d'un bon vieux Ace Combat. Les décors de canyons rocheux possèdent une bonne ambiance, et nous permettent également d'évoluer par moment dans des galeries exiguës qui ne pardonnent pas la moindre faute de trajectoire. La mise en place d'un 2e viseur rouge matérialisant la direction du regard est une idée lumineuse pour gérer parfaitement l'activation visuelle d'un autolock de missile guidé sur une suivre : il suffit juste de suivre de visu une cible mouvante pour la locker et déclencher le homing missile ! Simple comme bonjour, mais il fallait y penser pour rendre les affrontements encore plus naturels et intuitifs. On appréciera aussi également un super effet de particules et de fumées lorsque l'on accélère et transperce l'air ! Reste maintenant à travailler le fond du jeu, les missions primaires et secondaires, optimiser la qualité graphique des différents décors traversés et la variété des environnements, proposer différents modes de jeu solo et multi, pour pouvoir disposer à l'arrivée d'un vrai petit blockbuster sur le genre. En tout cas toutes les briques élémentaires pour héberger un très bon jeu de shoot / simulation de vol sont présentes à ce stade anticipé. On croise les doigts pour la suite ! A noter aussi la maîtrise insolente de l'effet de nausée qui est simplement absent de cette version ! Joli ! Mentions spéciales pour les compositions musicales symphoniques qui sont tout autant inspirées que réussies ! Nous attendons avec impatience de recevoir notre exemplaire du dev kit 2 pour tester à nouveau cette version alpha et et expérimenter le tracking positionnel ! A suivre un test d'un poids lourd de la catégorie, toujours en développement, mais accessible en early acess : le déjà très célèbre Elite Dangerous Rift, ainsi que la mise à jour de notre Test de Darkfield en version 4.6 (nous avions testé la version 3.0) !
Franck L.

Les points forts (+)
    • Excellente sensation d'immersion
    • La modélisation VR optimale du cockpit (graphismes / échelle / interactions cockpit / avatar)
    • Très bonne spatialisation 3D des décors
    • Le système d''activation des homing missiles simplement via le regard
    • Animation très fluide
    • Aucun effet de nausée

Les points faibles (-)
    • Graphismes satisfaisants sur les décors mais encore perfectibles
    • Manque de variété sur les environnements et les missions






samedi, août 16, 2014


.