Aller en haut Aller en bas

Halluciner, le site 100% Tests 3D : Tests Blu-ray 3D, Tests de films 3D, Forum 3D Blu-ray 3D, Test de Jeux PS3 PS4 3D, Test Oculus Rift ... Tests Blu-ray 3D et Films 3D Halluciner.fr !




Follow us on Facebook

Test Among the Sleep Oculus Rift - VR PC review





Titre PCAmong the Sleep PC 3D Oculus Rift DEMO
CatégorieAventure
Date de sortie  Dispo
Appréciation Globale 3D  TRES SATISFAISANT



Matériel de test 3DOculus Rift Dev Kit 1
ConfigI5 2500k, 8GB DDR3, R9 280X TRI X-OC

Introduction :
Rentrez dans les cauchemars d'un enfant de 2ans, et préparez vous à tout...

Dire que j'attendais Among the Sleep est un doux euphémisme. En effet, depuis le lancement de sa campagne sur kickstarter et l'annonce de sa compatibilité Oculus Rift, c'est un jeu qui me faisait clairement de l'oeil...Et maintenant que je l'ai fini, je peux dire que l'attente en valait la peine :)



Note
3.7/5
Bilan 3D :  
Pourtant, la toute première scène du jeu au Rift a de quoi faire peur ! En effet, on incarne notre petit bambin à table en train de boire son biberon, mais la 3D du biberon étant très forte, le voir se rapprocher si près du visage, au point même de passer à travers, n'est pas ce qu'il y a de plus agréable...Heureusement les choses s'améliorent par la suite, au point de faire du Rift LA force du jeu.

Car le concept, très simple, est de vous faire incarner un enfant vulnérable en proie à des évènements surnaturels assez effrayants et, autant dire qu'en incarnant un personnage lent, sans aucun moyen de se défendre et avec l'impression que la moindre chaise est gigantesque, on ne met pas longtemps a rentrer totalement dans notre personnage...Et c'est ça la force du jeu en VR, on n’assiste pas à cette ambiance cauchemardesque, on la vit ! 


Among The Sleep est au final un jeu qui mise tout sur son ambiance. Si vous vous attendez à de l'action, un bon scénario ou un survival réellement effrayant dans la veine d'un Outlast...Passez votre chemin ! Je mentirai en disant qu'il ne m'est pas arrivé une fois ou deux de sursauter, mais le jeu reste globalement très soft au niveau de l'horreur, le but n'est ici clairement pas de vous faire peur, il est plus de vous mettre mal à l'aise avec une plongée dans les peurs communes de l'enfance, qui sont contrebalancées par la "Lumière" de Teddy, votre nounours préféré qui incarne a mes yeux un des personnages les plus mignons du jeu vidéo, et auquel vous finirez très vite par vous attacher. (Dans le genre de l'affection que l'ont peut ressentir pour Wilson dans le film "Seul au monde")! 

Parlons des problèmes de jouabilité : ou tout du moins, tentons d'en parler, car je n'en ai pour ma part pas rencontrés ! En effet, si j'avais énormément de mal à attraper les objets sur la première démo du jeu, ce problème est résolu pour ma part. Par contre j'ai eu écho de plusieurs personnes qui ont encore ce problème, peut être une différence entre le gameplay au Clavier/souris et celui au Pad ? (J'ai personnellement fait le jeu au Pad 360)


Niveau compatibilité Rift, elle est globalement très bonne ! La 3D stéréoscopique est, par exemple, ce qu'on a vu de mieux avec l'accessoire (exceptées les 10 premières secondes de jeu qui passent mal), chaque objet a sa propre 3D et Teddy donne carrément l'impression d'être réel... Troublant ! Il n'y a pas de latence à signaler, par contre le jeu selon les endroits souffre de quelque baisses de framerate, surtout vers la fin, ce qui devient très vite vraiment dérangeant en VR. Le jeu étant graphiquement très simple, ma config n'aurait pas du rencontrer ce genre de problème, donc c'est assez dommage...
Dracul.


Conclusion & Bilan 3D

Spatialisation 3D :
Immersion 3D :
Graphismes 3D : 
Gestion effet de nausée : 
Bilan 3D : 

Mais donc au final, Among the sleep c'est quoi ? Eh bien Among the sleep, c'est une aventure à vivre, tout simplement. Le gameplay est super basique, l'horreur peut marquer, les énigmes sont extrêmement simples et l'histoire est assez en retrait...Mais malgré ça c'est une histoire qui est un vrai plaisir à parcourir de bout en bout en mode VR (Et j'insiste bien sur le mode VR, le jeu au moniteur perd a mes yeux tout son intérêt). C'est au final un de ces jeux qui prouve vraiment la force de l'Oculus Rift pour immerger totalement le joueur dans son monde, et lui faire découvrir une chose qu'il avait depuis longtemp oublié, la sensation d'être un enfant...pendant seulement 3h malheureusement. On en aurait voulu plus !


Ps : La fin a eu un petit problème chez moi en me faisant passer à la troisième personne, mais heureusement ça n'empêche en rien sa compréhension :)
Dracul.

Les points forts (+)
    • Bonne adaptation VR
    • Hautement immersif
    • Le pitch très original
    • TEDDY ! (Oui, je suis fan o/)

Les points faibles (-)
    • Beaucoup trop court ! (Ou trop cher)
    • Soucis d'optimisation
    • Décor qui ne se renouvelle pas assez





dimanche, juin 22, 2014


.