Aller en haut Aller en bas

Halluciner, le site 100% Tests 3D : Tests Blu-ray 3D, Tests de films 3D, Forum 3D Blu-ray 3D, Test de Jeux PS3 PS4 3D, Test Oculus Rift ... Tests Blu-ray 3D et Films 3D Halluciner.fr !



Follow us on Facebook

Test iRacing 3D Oculus Rift - VR PC review





Titre PCiRacing 3D Oculus Rift
CatégorieJeu complet payant (abonnement)
Driver Rift pour le Test3D native Oculus Rift
Date de sortie  Dispo
Appréciation Globale 3D  EXCELLENT



Matériel de test 3DOculus Rift Kit dev
ConfigPC avec Carte vidéo 3D Geforce GTX 670 / 8 Go RAM

Introduction :
iRacing sur PC est une simulation extrêmement pointue dans laquelle la moindre erreur est sanctionnée. Entièrement dédié aux courses en ligne, iRacing exige la souscription à un abonnement en échange d'un contenu régulièrement mis à jour mais aussi d'un service complet comprenant la modération des courses en direct.

Note
4,9/5
Bilan 3D :  
Nouveau jeu testé par Halluciner.fr sous Oculus Rift DK1, iRacing propose un expérience de réalité virtuelle unique pour les amateurs de conduite. En premier lieu la spatialisation 3D de l'univers est ultra réaliste, avec une perception de la profondeur 3D ultra réaliste entre les voitures et les éléments de décors, idem pour le détachement 3D optimal au sein des scènes 3D.

Bien plus impressionnant demeure la découverte de l'habitacle des voitures en réalité virtuelle : on bouge la tête naturellement avec le visiocasque et on regarde soigneusement comment est constituée la voiture à l'intérieur, on regarde par les fenêtres ou dans les rétros, et summum de la claque d'immersion 3D, on se retourne sur son siège pour contempler l'arrière du véhicule, et constater qu'il n'y a pas de siège, admirant les superbes arceaux cages et les harnais tendus derrière et accrochés à votre propre corps : c'est simple, l'immersion 3D et l'illusion d'être physiquement dans une voiture réelle sont bluffantes, car en bougeant la tête grâce au head-tracking utra naturel et sans latence (qui se traduit par les mêmes déplacements dans la réalité virtuelle) cela conduit immédiatement au fait que le cerveau est dupé parfaitement, et vous donne la perception que les harnais sont tendus réellement jusqu'à vous. Idem certains tubes des harceaux semble passer à 50 cm du visage ! Troublant et jouissif en même temps. Idem pour la matérialisation des mains et bras qui permet la création du prolongement virtuel/réel de son corps dans le jeu, et d'amplifier cette illusion sensorielle. Sans surprise un 5/5 pour ce critère de spatialisation 3D qui renvoie à la capacité d'un contenu 3D à émuler fidèlement le réel avec la création de vrais volumes dimensionnels qui entourent le joueur à 360°. Il en sera de même pour l'immersion 3D. Il est d'ailleurs amusant de voir comment rapidement le cerveau associe l'encombrement lié au port du visiomasque Oculus Rift à celui d'un vrai casque, les amateurs de circuit (ce qui est notre cas) retrouveront de fortes similitudes avec ces sensations de contact sur le visage.

Et qu'en est-il de l'aspect réalité virtuelle en pleine course qui est le cœur de jeu ? Jouissif également et hautement réaliste. Le fait de pouvoir conduire grâce à son volant G27 par exemple (ou une manette) et d'assurer une trajectoire qui est clairement séparée du regard posé par le joueur sur la route ou l'environnement, constitue une première et une véritable révolution en soi : les pilotes en herbe comprendront immédiatement la portée de ce concept, dans les virages notamment, où le regard dicte directement les points de corde et points de sorties ! Et imaginez que pendant que vous êtes en train d'inscrire le véhicule dans une courbe avec précision et fermeté, vous êtes capable en temps réel de regarder où vous le désirez à travers les vitres du véhicule, comme on le ferait dans le monde réel. De même lors des dépassements de véhicule qui semblent plus réels que réels, avec une spatialisation 3D qui permet de se placer au millimètre en 3D ! Une vraie révolution à expérimenter impérativement !


Conclusion & Bilan 3D

Spatialisation 3D :
Immersion 3D :
Graphismes 3D : 
Gestion effet de nausée : 
Bilan 3D : 

Au final, il en découle un réalisme encore jamais vu pour une simulation de conduite 3D, avec cette possibilité de pouvoir jeter rapidement un coup d’œil partout tout en conduisant sereinement ! Du coup l'effet de nausée se montre littéralement absent puisque l'expérience se confond avec la réalité, les graphismes du jeu soutenant noblement l'ensemble et s'associant à un moteur physique ultra réaliste pour assurer le spectacle ! Le top démo du moment sur Oculus Rift DK1 pour découvrir les sports mécaniques sous un angle...inédit, par le prisme de la réalité virtuelle, rien que cela !

Franck L.


lundi, décembre 16, 2013


3 Comments:

  • At 4:38 PM, Anonymous Anonyme said…

    Magnifique ce test, le fantasme de tout gamer de course de voitures !!!! merci !!!

     
  • At 5:52 PM, Anonymous claude said…

    Super test, ca a l'air diabolique la réalité virtuelle appliquée au simulation de conduite ! yesss

     
  • At 9:30 PM, Anonymous furby said…

    C'est le top ce jeu de conduite sur Rift ! Je ne compte plus mes heures dessus ;) Le seul défaut : devoir payer pour débloquer chaque saison...etc.
    merci pour ce super test !

     

Enregistrer un commentaire

<< Home

.