Aller en haut Aller en bas

Halluciner, le site 100% Tests 3D : Tests Blu-ray 3D, Tests de films 3D, Forum 3D Blu-ray 3D, Test de Jeux PS3 PS4 3D, Test Oculus Rift ... Tests Blu-ray 3D et Films 3D Halluciner.fr !



Follow us on Facebook

Test Outlast PC 3D Vision - review





Titre JEU PCOutlast PC
 - 3D VISION
Date de sortie  04 septembre 2013
Appréciation Globale 3D  TRES BON



Matériel de test 3D :Vidéoprojecteur DLP 3D Optoma 720p GT720
Kit 3D Vision Nvidia (lunettes +  récepteur 3D)
PC avec Carte vidéo 3D Geforce GTX 670

Salle dédiée : image base 2,8-3,8m / audio 7.2

Introduction :
Outlast est un survival-horror sur PC. On y incarne le journaliste Miles Upshur enquêtant dans un asile où se seraient produit des expériences peu catholiques. Simplement armé d'un caméscope, il vous faudra fuir pour survivre tout en essayant de récolter suffisamment d'informations pour savoir ce qui se déroule sous vos yeux.

 

Image & profondeur :
Doté d'une atmosphère unique qui renvoie à la peur primale générée par les premiers Silent Hill, Outlast dispose après ajout du patch Helix d'une très bonne prise en charge 3D Vision. La profondeur 3D que l'on peut régler sur commande est incroyablement réaliste, et les volumes et la spatialisation de ce manoir de l'horreur prennent tous leurs sens sous 3D Vision.

On regrettera par contre que l'optimisation 3D ne soit pas irréprochable, avec comme seule ombre au tableau un problème d'ombres 3D justement, et quelques dédoublements des objets qui se situent à mi-distance. Seul solution pour estomper dans un premier temps le problème, baisser dans les options graphiques la modélisation des ombres à faible, et deuxième solution presque radicale, augmenter la convergence plus que de raison pour mécaniquement rapprocher les plans du joueur, tout en éloignant l'arrière plan de manière relative, ce qui permet d'avoir un rendu 3D presque, parfait.

L'utilisation régulière et stratégique du caméscope à vision nocturne n'est pas sans rappeler l'excellent film "The Descent", avec un rendu 3D bourré de grain très réaliste.

Mention spéciale pour les corridors et autres couloirs et coursives dont la distance semble sans fin, augmentant l'angoisse issue du jeu : on adorera d'ailleurs la possibilité de courir et de regarder en même derrière soi, ce qui avec la longueur et profondeur 3D donne presque le tournis et affolent les sens !

 

Jaillissements : 
De nouveau avec le patch Helix, la configuration sur mesure de la convergence et donc des jaillissements permanents fait des miracles : on peut étirer l'intégralité des décors jusqu'au milieu de la pièce, voire même jusqu'au canapé si vos yeux peuvent le supporter, conférant aux décors et scènes une incroyable claustrophobie 3D ambiante.

Cela signifie après réglage, que lorsque l'on s'approche d'un objet, d'un personnage ou d'un meuble, on voit sortir cet élément de 2 m à 2,5m hors du mur de projection sur notre salle de test 3D, équipé d'un écran de 3,8m de base pour info, et d'un recul écran/bureau pc de 3,8m également.

Mentions spéciales aux différents jump-scares qui mettent en scène des jaillissements permanents de monstres presque jusqu'au canapé, un régal pour sursauter en 3D !

Enfin les innombrables situations où l'on se cache dans un placard façon Metal Gear seront rehaussées avec un rendu 3D de jaillissement permanent qui fait afficher la porte (et son ouverture pour suivre l'action) à plus de 2 mètres hors du mur, soit juste devant les yeux ! La classe !

 

Bilan 3D :  
Après l'excellent Metro Last Light PC 3D Vision il y a quelques mois, voici dans un autre style le renouveau de l'horreur psychologique sur PC et en 3D ! Outlast 3D propose une ambiance unique, et dispose après ajout du classique patch maison de Helix Mod, d'une 3D de folie qui pousse l'expérience 3D jusqu'à la vraie paranoïa 3D. Une fois de plus, le fait de pouvoir régler à la volée en 10 secondes la gamme stéréoscopique de ses rêves, avec une profondeur 3D affolante et des couloirs interminables, mais en plus un niveau de jaillissement permanent de fou avec des décors qui s'étirent à plus de 2 mètres hors du mur en permanence, permet de vivre une aventure unique en frisson et émotions 3D. Dire que la pause s'impose toutes les 20 minutes n'est pas un euphémisme, et la 3D amplifie naturellement tous les sens et la tension permanente issue du jeu. Les nombreux jump-scares font feront sursauter comme rarement, et la bande son, excellente au demeurant, exploitera avec joie votre système audio 5.1 de votre PC ! Seule ombre au tableau, un patch bénévole qui corrige 90% des problèmes, mais qui laisse encore des dédoublements sur les objets à mi-distance, et quelques problèmes d'ombres au loin : seule solution pour pratiquement tout résoudre : augmenter plus que de raison la convergence, cad rapprocher tous les éléments à mi-distance et les faire jaillir hors du mur, un mal pour un bien car au final, le niveau de jaillissement permanent sur tous les décors devient délirant si votre cerveau tient bon ! A jouer impérativement, et tout seul !
Franck L.






>VOIR TOUS LES TESTS DE BLU-RAY 3D ICI ! (par Halluciner.fr)

samedi, septembre 14, 2013


.